Interview de Violette van der spek-Chouzenoux PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Tanguy   
Samedi, 10 Avril 2010 17:29

Violette van der spek-Chouzenoux est consul honoraire de France à Nimègue.

You need to a flashplayer enabled browser to view this YouTube video

 

 

Bonjour Violette, pourriez-vous nous expliquer en quelques mots quelles sont les missions d’un Consul honoraire?

Bonjour Tanguy, tout d’abord je vous remercie de me permettre de décrire mon rôle de consul honoraire, rôle souvent mal connu de nos compatriotes. En fait mes activités s’articulent sur 2 pôles : d’un côté le français et de l’autre le néerlandais.

Côté français :

• Devoir d’assistance: préjudice matériel, dommages corporels et/ou moral, arrestation, incarcération, décès
• Rôle d’intermédiaire: transmission de dossiers (CNIS, enregistrement, transcription d’acte de naissance), enquête sociale
• Rôle d’information : Le Consul honoraire veille à suivre la situation économique et culturelle dans sa zone d’activité

• Attributions: certification conforme de copies et de photocopies, certificat de vie, certificat de résidence, légalisation de signature, procuration de vote


Côté néerlandais :

• Rôle d’information: nombreux sont les Hollandais qui s’installent en France et ils demandent toutes sortes d’informations; ainsi que la légalisation de signature pour l’achat d’une résidence en France

• Certificat de vie, aide à la préparation de dossier de retraite pour ceux qui ont travaillé en France.


Concrètement quelles sont vos actions au quotidien?

Elles sont heureusement très diverses et variées: il s’agit de répondre à divers coups de téléphone, et de la correspondance par email; je reçois aussi sur RV plusieurs fois par semaine. Je m’efforce de rendre visite à des compatriotes hospitalisés, incarcérés ou en détresse psychologique. J’essaie aussi de renforcer les liens entre ma région et la France: mise en contact de représentants français avec leurs homologues hollandais (par exemple AFI avec KvK Gelderland). Je participe à la remise des diplômes de Français langue étrangère DELF et DALF dans des lycées. Je participe aux rencontres de diverses facultés avec des représentants français (par. Exemple dans le cas du jumelage de la faculté de droit de Nimègue avec celle de Poitiers). J’agis en vue de la présence et de la diffusion de la chaîne TV5 dans les offres de télévision offertes aux particuliers. Développement de la participation des militaires français aux « Nijmeegse vierdaagse » qui est la plus grande marche internationale et compte plus de 40 000 participants; pour la France nous aurons cette année 160 marcheurs, en 2006 ils étaient 10. Enfin je suis bien sur très sollicitée pour toutes sorte d’événement où je représente la France.

Comment s’organisent vos relations avec le Consulat général et l’Ambassade de France?
Nous avons habituellement 2 réunions de travail annuelles: l’une au Consulat général d’Amsterdam en novembre avec un déjeuner avec tous les consuls honoraires, l’autre en avril à l’Ambassade de France à La Haye avec l’Ambassadeur et les représentants des différents services suivi d’un dîner à la Résidence. Pour les questions pratiques, je contacte directement les différents services du consulat général. Je suis bien sûr en contact régulier tant avec le Consul général qu’avec l’Ambassadeur et je suis invitée à participer aux événements et réceptions qui rythment la vie de la communauté française aux Pays-Bas: réceptions, vœux, 14 juillet, décorations, évènements dans ma région ou dans le pays qui sont en rapport avec la France. De mon côté, j’organiser des rencontres entre l’Ambassadeur de France avec des responsables et personnalités néerlandaises, telles que les maires, les commissaires de la Reine, les recteurs d’université, les directeurs de musée, etc.

 

Quelles sont les difficultés principales auxquelles vous êtes confrontée?

Il n’y a pas vraiment de difficultés spéciales, si ce n’est au début de ma prise de fonction; l’administration ne faisant pas partie de mon cursus, tous ces formulaires administratifs m’ont un peu « stressée ».

 

Vous exercez votre mission sur une zone géographique assez vaste, comment percevez-vous l’évolution de la communauté française?

En effet je reçois des compatriotes de Gelderland, d’Overijssel, du Limbourg du Nord jusqu’à Venlo et quelques uns venant des villes limitrophes du Brabant. Quant à la communauté française, elle n’est vraiment plus seulement composée de compatriotes français ayant suivi leur partenaire; actuellement nombreux sont les jeunes diplômés qui viennent travailler dans les entreprises internationales ou bien pour leurs études afin de préparer une soutenance de thèse dans les Universités de Nimègue, de Wageningen et de Twente ou/et de compléter leur cursus.

 

Vous avez aussi un rôle important de représentation de la France auprès des autorités du pays hôte et des institutions locales, êtes-vous souvent sollicitée?

Je reçois en effet de nombreuses invitations de la part des maires et des commissaires de la Reine, mais aussi de la part d’autres institutions néerlandaises comme les chambres de commerce hollandaises ou les universités (Radboud Universiteit Nijmegen - Wageningen, Twente) que ce soit pour les vœux, ou pour toute activité ayant un lien avec la France, ou encore pour des projets internationaux, économiques, culturels ou sportifs. Je suis conviée à des fêtes nationales, comme cette année pour celle de la Turquie. L’an dernier j’étais invitée en Allemagne (Südlohn) à l’occasion de la sortie d’un livre germano-hollandais sur la période napoléonienne. De plus je suis membre de la NCA (Association consulaire néerlandaise) qui organise de très intéressantes activités pour ses membres: visite de fabrique de porcelaine de Delft, visite du port de Rotterdam, symposium à l’institut Clingendael , journée C.H. dans une ville l’an dernier Eindhoven, rencontres avec nos homologues Belges etc. En mars l’Assemblée Générale a lieu à La Haye au Ministère des Affaires Etrangères hollandais et elle est suivie d’une rencontre avec le ministre et d’un déjeuner. En conclusion l’agenda du consul honoraire de France à Nimègue est rempli d’activités très diverses et intéressantes. 

LAST_UPDATED2