Les feux de pâques aux Pays-Bas PDF Imprimer Envoyer
Écrit par dadine   
Lundi, 01 Avril 2013 07:57

La tradition des feux de Pâques est encore très vivante aux Pays-Bas. Ces feux à ciel ouvert et à vocation sociale font partie de la liste de feux existant dans toute l’Europe. Ils sont allumés pendant différentes saisons et liés à certaines festivités, des quelles ils ont obtenus un nom. A côté des feux de pâques, existent donc les feux de carême, les feux de mai, les feux de la Saint-Jean (en été) et bien sûr les très connus feux de Saint Martin.

 

 

Selon la carte de l’Europe, il y a peu de chevauchement entre les différentes traditions dans les pays. Et les feux de Pâques des Pays-Bas se placent, en superficie de pays qui les célèbrent, après l’Allemagne et le Danemark. Aux Pays-Bas, ces feux se trouvent majoritairement en Drenthe, Groningen, Overijssel et Gelderland mais aussi en Friesland et Nord Brabant.    

 

L’origine de ces feux est une pratique très ancienne qui est censée être d’origine préchrétienne. Ils sont au moins connus depuis 1559 où ils apparaissent dans différents écrits. Les feux sont associés à la déesse Ostara (ou Eos en grec) et sont allumés en hommage à la fertilité . Les gens sautent autour des feux ou le bétail est dirigé entre deux feux, des danses sauvages étaient organisées, le tout étant bien arrosé.  

 

Les feux de Pâques ont toujours eu de nombreux détracteurs. Les premiers connus sont le clergé protestant du 17ème siècle qui a tenté de les interdire, mais comme cela n’avait pas l’air de fonctionner, les feux furent finalement « christianisés ». L’église les utilise ensuite comme éclairage à Pâques (le cierge pascal).  A la fin du 20ème siècle,  ce sont les associations écologiques qui les condamne comme « activité polluante ». Et aujourd’hui chaque commune choisit d’autoriser ou non les feux de Pâques et généralement un arrêté est publié chaque année qui décrit l’organisation de ceux-ci par la commune. Pratiquement, des semaines voire des mois à l’avance, beaucoup de bois est recueilli et placé en un tas qui peut atteindre une dizaine de mètre de haut. Lorsque la nuit tombe, à Pâques ou lundi de pâques, les feux sont allumés et attirent en général  beaucoup de spectateurs : c’est un événement pour beaucoup de villages.  

 

Chaque année, ceux qui souhaitent voir les feux de Pâques doivent vérifier sur le site de leur commune (comme dit précédemment, plutôt dans le Nord et l’Est du pays) . Les années où l’hiver est considéré comme assez sec (comme celui de 2013), de nombreuses communes les annulent.

LAST_UPDATED2