L'actualité
LE FIGARO - Le Figaro - Le Flash Actu
Suivez les dernières informations en direct sur le Flash Actu du Figaro

LE FIGARO - Le Figaro - Le Flash Actu
  • Amsterdam accueillera l'Agence européenne du médicament

    Amsterdam a remporté aujourd'hui la compétition pour accueillir l'Agence européenne du médicament (EMA), qui va devoir quitter Londres en raison du Brexit, à l'issue d'un vote organisé à Bruxelles, a annoncé lundi la présidence de l'UE.

    Selon une source diplomatique, la ville néerlandaise a été finalement tirée au sort face à Milan, les deux villes ayant enregistré le même nombre de points au troisième tour du vote auquel participaient des ministres des 27 pays qui resteront dans l'Union.

    » Lire aussi -  Brexit : Paris et Lille en lice pour accueillir deux agences européennes

  • La Corée du Nord, un «Etat soutenant le terrorisme» selon les USA

    Les Etats-Unis ont décidé d'inscrire à nouveau la Corée du Nord dans leur liste noire des "Etats soutenant le terrorisme" pour accroître la pression contre son programme nucléaire, a annoncé aujourd'hui Donald Trump.

    "En plus de menacer le monde de dévastation nucléaire, la Corée du Nord a soutenu de manière répétée des actes de terrorisme international, dont des assassinats en territoire étranger", a déclaré le président américain à Washington. Pyongyang avait été retirée de cette liste en 2008.



  • Il est 18h, l'essentiel du 20 novembre

    Il est 18h, le point sur l'actualité en fin de journée. 

    » Angela Markel prête à se porter à nouveau candidate

    Après l'échec des discussions pour former une majorité au Bundestag, Angela Merkel a affirmé, ce lundi, sa préférence pour des élections anticipées. Un peu plus tôt dans la journée, le président fédéral, Frank-Walter Steinmeier, avait exhorté les partis au compromis pour gouverner.

    » Affaire Grégory : Jacqueline Jacob autorisée à rentrer chez elle

    La chambre de l'instruction de Dijon a accepté lundi de laisser rentrer chez elle Jacqueline Jacob, mise en examen avec son mari Marcel pour l'enlèvement et la séquestration suivis de la mort de leur petit-neveu Grégory en 1984.

    » Les Constructifs vont lancer leur parti baptisé «Agir»

    INFO LE FIGARO - Un nouveau parti de droite va être lancé avant le premier tour des élections à la présidence des Républicains, avec possibilité d'une double adhésion. La marque «Agir, la droite constructive» a été déposée.

    » Les signaux captés ne venaient pas du sous-marin argentin

    VIDÉO - Le sous-marin argentin San Juan, porté disparu avec 44 marins à bord dans l'Atlantique Sud, avait indiqué mercredi une avarie lors de sa dernière communication, ont révélé lundi les militaires alors que les recherches s'intensifient.

    » Hors caméras, Macron va décorer son conseiller de l'ombre Philippe Grangeon

    INFO LE FIGARO - Le chef de l'État remet mardi la Légion d'honneur au conseiller du PDG de Capgemini. Un homme influent auprès du président, qui fait partie des cofondateurs d'En marche!.



  • Bruxelles veut l'égalité salariale hommes-femmes d'ici deux ans

    La Commission européenne a proposé aujourd'hui la mise en place de réformes dans le monde du travail afin d'aboutir à l'égalité salariale entre les hommes et les femmes dans un délai de deux ans. Ce plan offre huit recommandations aux Etats membres et prévoit des sanctions pour les entreprises n'appliquant pas l'égalité de rémunération.

    "On n'a pas beaucoup progressé ces dix dernières années", a déclaré lors d'une conférence de presse Vera Jourova, commissaire européenne à l'Egalité des genres.

    D'après la Commission, le salaire horaire des femmes dans l'Union européenne est à compétences et niveau de responsabilité égaux inférieur en moyenne de 16,3% à celui des hommes, une proportion qui est stable depuis environ cinq ans.

    » LIRE AUSSI - Égalité salariale: Martinez appelle à faire "respecter la loi"



  • Le Hezbollah prêt à se retirer d'Irak après la défaite de l'EI

    Le chef du mouvement chiite libanais du Hezbollah a indiqué aujourd'hui être prêt à retirer ses combattants d'Irak après la défaite totale du groupe Etat islamique, acculé dans ses derniers réduits.

    » Lire aussi - Syrie : Daech a totalement perdu Raqqa

    "Si nous jugeons que c'est fini, qu'il n'est plus nécessaire pour nos frères de rester là-bas, ils reviendront pour rejoindre d'autres théâtres" d'intervention, a-t-il lancé, alors que les djihadistes ont été chassés en Irak de tous leurs centres urbains.



  • Affaire Grégory: Jacqueline Jacob autorisée à rentrer chez elle

    La chambre de l'instruction de Dijon a accepté aujourd'hui de laisser rentrer chez elle Jacqueline Jacob mise en examen avec son mari Marcel pour l'enlèvement et la séquestration suivis de la mort de leur petit-neveu Grégory en 1984, ont annoncé ses avocats.

    L'obligation de résider dans le Bas-Rhin a été levée. La septuagénaire était tenue éloignée de son domicile d'Aumontzey, dans les Vosges, depuis cinq mois. Cet assouplissement de son contrôle judiciaire intervient trois jours après l'audition de la suspecte par la juge d'instruction. "La vraie évolution est que Jacqueline Jacob peut rentrer chez elle", a déclaré son avocat.

    Elle reste cependant "soumise à l'interdiction d'entrer en contact avec son mari" qui doit être interrogé le 4 décembre par la juge. Elle ne peut donc pas se rendre en Haute-Marne où réside ce dernier.

    » Lire aussi - Affaire Grégory : les avocats des époux Jacob affirment avoir la preuve de leur innocence



  • Merkel prête à être candidate en cas d'élections anticipées

    La chancelière allemande Angela Merkel a annoncé aujourd'hui à la télévision publique qu'elle était prête à être de nouveau candidate en cas d'élections législatives anticipées dans le pays, malgré son échec dimanche à former un gouvernement.

    » LIRE AUSSI -  À Berlin, chacun rejette la responsabilité de l'échec sur l'autre

    La dirigeante conservatrice a affirmé être "très sceptique" quant à la mise sur pied éventuelle d'un gouvernement minoritaire, autre option possible pour elle pour rester au pouvoir. Des élections anticipées seraient "une voie préférable", a-t-elle dit sur la chaîne ARD.

    Merkel, qui n'a pas enviosagé de démissionner, a toutefois ajouté que son objectif était de constituer un gouvernement stable. 

    » LIRE AUSSI - L'avenir de Merkel en question après l'échec des négociations



  • Taxe d'habitation: Darmanin rassure les maires

    Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a voulu lundi rassurer les maires de France sur la suppression de la majeure partie de la taxe d'habitation, réaffirmant qu'elle serait intégralement compensée et qu'aucun maire "ne perdra un euro".

    Selon un rapport de la commission des Finances du Sénat, où la droite est majoritaire, la réforme, qui va progressivement supprimer sur trois ans la taxe pour 80% des foyers, posera des problèmes à certaines communes.

    Ce rapport, dont les conclusions sont publiées lundi par Le Parisien, estime qu'à l'horizon 2020, 52 communes n'auront plus de contribuables pour payer cette taxe et 131 autres n'en auront plus qu'un.

    "Une promesse présidentielle"

    "C'est une promesse présidentielle, de la majorité présidentielle, c'est normal qu'elle soit appliquée", a dit lundi Gérald Darmanin lors d'une rencontre avec la presse dans les couloirs de l'Assemblée, en rappelant que la réforme figurait dans le projet de loi de finances pour 2018.

    "C'est un impôt qui est dégrévé, c'est-à-dire que nous allons compenser l'intégralité de cet impôt non seulement par rapport à l'année 2017 mais par rapport à la dynamique, à la dynamique des habitants, à la dynamique des bases", a-t-il dit.

    "Et puis à la fin, évidemment, au bout de trois ans, le président de la République l'a dit à la Conférence nationale des territoires - je suis sûr qu'il le redira au congrès des maires - nous allons réfléchir ensemble à une nouvelle fiscalité locale", a poursuivi le ministre.

    Il a estimé que, dans sa configuration actuelle, la taxe d'habitation était "injuste pour les habitants, injuste pour les collectivités dont certaines ont peu de recette fiscales".

    "Donc il faut revoir cela. Les valeurs locatives pour calculer cet impôt sont datées depuis les années 70, personne n'y a jamais touché il faut donc revoir la fiscalité locale",a affirmé le ministre.

    "Donc un, c'est une baisse d'impôt qui correspond à la promesse du président de la République et qui pour 80% des Français verra une baisse de 10 milliards des impôt sur trois ans ; deux, nous compensons l'intégralité, pas un maire ne perdra un euro y compris sur la dynamique ; et trois, nous allons réfléchir à la fiscalité de demain avec les élus", a conclu Gérald Darmanin.

    LIRE AUSSI :

    Macron veut désarmer la colère des maires



  • Un mort sur un site d'ArcelorMittal en Belgique

    Une personne est décédée et deux autres ont été blessées après une "explosion" rapidement contenue sur un site du sidérurgiste ArcelorMittal de Gand (nord de la Belgique), a-t-on appris auprès des services de secours.

    L'explosion a eu lieu vers 15h dans un silo, "causée par un problème technique", a indiqué un officier des pompiers de Gand, confirmant une information de la télévision VTM.

    L'explosion n'a pas causé d'incendie, et l'usine n'a été que partiellement évacuée. De la fumée s'est échappée mais les émissions étaient "faibles" et n'ont "jamais représenté de danger", ont précisé les secours.

    LIRE AUSSI :

    >  ArcelorMittal investit 100 millions d'euros de plus en France



  • Enquête sur la campagne pour le Brexit

    La Commission électorale britannique a annoncé aujourd'hui l'ouverture d'une enquête sur Vote Leave Limited, qui a mené la campagne officielle en faveur du Brexit lors du référendum du 23 juin 2016 sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne.

    La commission soupçonnent que des infractions aux règles sur le financement des campagnes électorales ont été commises.

    De précédentes vérifications menées l'hiver dernier n'avaient pas abouti. Mais la commission fait état de "nouvelles informations" justifiant l'ouverture d'une enquête.

    LIRE AUSSI : 

    » Brexit : Paris et Lille en lice pour accueillir deux agences européennes

    » Brexit : la City de Londres pourrait perdre 75.000 emplois