Une vie de ministre PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Angie   
Jeudi, 25 Novembre 2010 06:53

 

S’il y a une chose sur laquelle tout le monde s’accorde concernant la vie aux Pays-Bas, c’est l’existence du sacro-saint agenda. La plupart des expatriés s’y mettent rapidement et deviennent plus occupés que des ministres, avec des délais pour planifier une simple sortie, un resto ou un ciné dépassant l’entendement. Est-ce une adaptation, une intégration ou simplement une suite logique à la vie du XXIème siècle ? Une exception culturelle, une particularité géographique, un maux d’aujourd’hui ?

 

Il n’est pas si aisé de répondre à ces questions. Et pourtant force est de constater que même en France, il faut parfois prévoir des semaines à l’avance un rendez-vous, une rencontre. Bien évidemment, quand il faut prendre un avion ou un Thalys, l’avantage de prévoir tant à l’avance est évident : le prix du voyage en est affecté. Mais au sein même des Pays-Bas, point n’est nécessaire de réserver son billet de train et les prix de billets sont constants, ce qui laisse pleine place à l’improvisation normalement. Qu’est-ce qui motive cette utilisation abusive et omniprésente du petit carnet rempli de dates ? La peur du temps qui passe, de vieillir, de louper quelque chose ? Ou encore l’envie de ne plus décevoir ses amis parce que l’anniversaire de leur dernier né a encore été oublié ?

 

Il serait naïf de croire que l’agenda seul suffit à prévenir annulations de dernière minute et oublis intempestifs. Envisager que quelques annotations sur un morceau de papier puissent réguler notre vie est relativement utopiste car la vie réserve parfois des surprises inattendues. Et puis un agenda, c’est bien joli, encore faut-il le remplir et surtout le consulter. L’agenda qui se mets à jour de lui-même n’existe pas encore mais sera certainement un outil de l’avenir. Il est vrai que la technologie d’aujourd’hui permet déjà de programmer des rappels sur les agendas électroniques de façon à diminuer les oublis. Mais là encore, il faut évidemment programmer lesdits rappels.

 

Enfin, plus l’agenda est dans les mœurs et plus il semble qu’il y ait d’évènements à y intégrer, rendant la course folle et les délais de plus en plus géants.

 

2011 arrive, il est temps d’investir dans un nouvel agenda.

 

L’agenda du forum

 

 

 

 

LAST_UPDATED2